Un voyage parmis les étoiles !

Depuis le moi d’Août, vous pouvez faire un voyage étoilé au théâtre du Notre Ouest – Paris.
L’étoile sans nom  , la première mise en scène de Daria Konstantinova, est une reprise de la pièce roumaine de Mihail Sebastian. 
Cette pièce très peu connue en France pourtant adapter au cinéma roumain. En effet, la pièce a inspiré de nombreux réalisateurs comme Mihail Kazakov et Henri Colpi. 

Ne voulant pas nous laisser dans l’ignorance, Daria Konstantinova a réunit une troupe de comédiens éblouissants pour nous faire rêver et toucher les étoiles . 

Figurez-vous un petit village bien tranquille, et ses habitants qui ont chacun leur personnalité, leurs habitudes, leurs rêves . Pourtant ces charmants habitants sont coincés, enfermés dans leur quotidien et répètent sans arrêt les mêmes tâches, les mêmes bavardages ….
Ensuite visualisez le coeur de ce petit village : la gare ferroviaire. 
C’est la seule occupation du village et de ses habitants.
C’est le lieu de rassemblement où le changement et la vie passent sans jamais s’arrêter.

Enfin, imaginez au milieu de tout cela le professeur Miro. Professeur oui, mais il est surtout un explorateur, un chercheur passionné ! 
C’est le seul dans le village à ne pas tourner en rond, à avancer dans ses attentes et ses rêves. Du fait de sa passion, il passe alors pour le fou du village ! 

Tout d’un coup, lors d’une soirée  apriori comme les autres, le train à grande vitesse, celui qui ne s’arrête jamais et qui vient de la grande ville, s’arrête….  Cela va bousculer la vie bien tranquille du petit village et de ses habitants. 

Critique-spectacle-Létoile-sans-nom2
L’inconue – Lucie Cloteaux ; Marin Mirou- Benjamin Gray . Mélina Gabler Scénographies à vivre

Les questions de la solitude, de la folie, de l’ouverture et  du bonheur sont abordées dans cette pièce lumineuse, tendre et dure à la fois : « être étranger, être fou, être seul »

«  J’ai découvert quelque chose. Quelque chose de déchirant Grig, nous sommes malheureux. »

C’est à partir de cette réplique entendue dans le film de Mihail Sebastian que Daria Konstantinova a commencé à rêver sa mise en scène.
Une mise en scène riche, symbolique et dynamique dans laquelle le spectateur est littéralement immergé. En effet , l’entrée dans la salle se fait par la scène. Cette découverte du plateau est tout simplement magique et prenante . Il est alors possible de ressentir le travail des comédiens, une vibration qui nous chatouille des pieds à la tête.

De plus le talent indiscutable des comédiens, nous embraque dans la voûte céleste à la découverte d’une nouvelle étoile si humaine qu’il est impossible de sortir du théâtre sans rien ressentir. 

C’est pour cela que je vous encourage à aller découvrir cette petite merveille , installée bien chaleureusement dans son écrin historique et mythique du Théâtre du Nord-Ouest . 

Je suis Mélina Gabler, je sais où je vais. Et vous ?
Au théâtre du Nord-Ouest je l’espère  ! 

 

l'étoile sans nom affiche
Mélina Gabler Scénographies à vivre

 


 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s