Un retour à la vie simple

La Besharat Gallery, se trouve dans le charmant village des peintres à Barbizon. C’est un village en Seine-et-Marne près de Fontainebleau.
Le directeur de la galerie nous explique que ce lieu n’est ni vraiment une galerie, ni vraiment un musée, mais une fondation en devenir qui souhaite aider les artistes à exposer et à promouvoir leurs œuvres.
Cet endroit invite également à expérimenter une philosophie de vie particulière qui a pour but de rendre accessible l’Art. Ce lieu invite ses visiteurs à vivre la Beauté d’une manière naturelle. Nous rentrons alors dans un nouveau concept : vivre avec l’art et le beau au quotidien.

20180209_160942
Salle principale  Besharat Gallery

Au-delà d’une fondation, c’est littéralement la maison du propriétaire. Il invite les gens à dormir chez lui, comme lui : au milieu de l’art.
En effet, il est possible d’y dormir, de choisir une suite et d’y rester autant de temps que souhaité. À chaque heure du jour et de la nuit, toute la galerie, la maison de l’hôte est accessible.
Chacune des suites a son propre thème : l’univers d’un artiste.
Un petit déjeuner frais avec les produits du village est servi chaque matin.
Personnellement, j’adore et je recommande les madeleines et le croissant aux amandes de la boulangerie du village.
Il y a aussi le jardin, paisible et merveilleux. Des sculptures occupent et vivent dans cet espace, au milieu de la nature, des fleurs …

 

Capture d_écran 2018-11-15 à 21.09.35
Dans les jardins de la Besharat Gallery
Capture d_écran 2018-11-15 à 21.10.33
Sculpture par Mauro Corda
Capture d_écran 2018-11-15 à 21.13.47
Sculpture par Ugo Riva

Cela fait maintenant sept ans que Monsieur Besharat s’est installé ici.
Il a complétement rénové ce lieu jusqu’à lors laissé à l’abandon. Pour les curieux, il est possible de voir les photos avant/après des travaux si vous demandez à voir le livre qui se trouve à l’entrée de la galerie.
Au 19èmesiècle, Karl Bodmera vécu dans cette bâtisse, un peintre qui a fait partie du mouvement de l’école de Barbizon. Ces peintres sont venus à Barbizon pour quitter l’industrialisation et la modernité de leur temps afin de se reconnecter avec la nature, la vie simple. Ils s’installaient ici, entre les plaines agricoles et la forêt, pour peindre la vie de tous les jours, sa beauté et sa vérité. Plus tard, la maison de Karl Bodmer est devenue un hôtel-restaurant dans lequel la reine Élisabeth est venue se reposer autour d’un bon repas ; l’hôtel des Charmettes.
Cette galerie vibre de toute cette histoire : celle des peintres de l’école de Barbizon, celle des visiteurs des Charmettes et celle de Monsieur Besharat. Tout ceci mélangé donne une véritable personnalité à ce lieu d’exception.
C’est à la fois un retour aux sources et la découverte d’un univers unique.
L’accueil est chaleureux, bienveillant. On finit par s’y sentir aussi bien que chez soi.
Souvent des concerts, des vernissages y sont organisés. Il est également possible de louer le lieu pour toute sorte d’occasion = mariage, réceptions professionnelles …. etc.
Un voyage prévu à Atlanta ? La première galerie de Monsieur Besharat s’y trouve. Là-bas, c’est un ancien entrepôt abandonné qui a été transformé en un lieu où vit l’art. Pas de suite à louer, mais de grands espaces intérieurs et extérieurs aux charmes et à l’esprit d’Atlanta.

Je suis Mélina Gabler, je sais où je vais. Et vous ?


English version 

Capture d_écran 2018-11-15 à 21.12.43
Le Boxer nain par Mauro Corda

Return to a simple life

The Besharat Gallery is in Barbizon, the charming village of painters. It is a village in Seine-et-Marne near Fontainebleau. The director of the gallery explains that this place is neither really a gallery, or a museum, but a foundation in the making that wants to help artists to exhibit and promote their works.
This place also invites you to experiment with a particular philosophy of life that aims to make Art accessible to everyone. This place invites its visitors to experience Beauty in a natural way. We then enter in a new concept: living with art and beauty in the everyday life.
Beyond a foundation, it’s literally the home of the owner. He invites people to sleep at home, like him: in the middle of art. Indeed, it is possible to sleep there. It is possible to choose a suite and stay as long as desired. At every hour of the day and night, the whole gallery and the entire residence is accessible.
Each suite has its own theme: the universe of an artist. A fresh breakfast with village products is served every morning. Personally, I love and recommend the madeleines and almond croissant from the village’s bakery.
There is also the garden, peaceful and wonderful. Sculptures occupy and live in this space, in the middle of nature, flowers …

Capture d_écran 2018-11-15 à 21.09.22
L’Arbre de vie par Jean-François Larrieu
Capture d_écran 2018-11-15 à 21.11.03
Dans les jardins de la Besharat Gallery

 

It’s been seven years since Monsieur Besharat settled here.
He has completely renovated this place which until now was left abandoned. If you are curious, you may ask to see the book which shows the pictures of the before and after the transformation of the building.

Capture d_écran 2018-11-05 à 18.34.12
Salle au piano  Besharat Gallery

In the 19th century, Karl Bodmer lived in this building, a painter who was part of the Barbizon school movement. These painters came to Barbizon to leave the industrialization and the modernity of their time in order to reconnect with nature, the simple life. They settled here, between the agricultural plains and the forest, to paint the life of every day, its beauty and its truth. Later, Karl Bodmer’s house became a hotel-restaurant in which Queen Elizabeth came to rest; the hotel des Charmettes. This gallery vibrates with all this history: that of the painters of the school of Barbizon, that of the visitors of Charmettes and that of Monsieur Besharat. All of this mixed gives a real personality to this place of exception.
It is both a homecoming and the discovery of a unique universe. The welcoming is warm and caring. It ends up feeling as good as at home. Concerts, vernissages are often organized. It is also possible to rent the place for any kind of occasion = wedding, professional receptions …. etc.
A planned trip to Atlanta? The main gallery of Monsieur Besharat is there. Over there, it’s a former abandoned warehouse that has been transformed into a place where live art. No rooms to rent, but large indoor and outdoor spaces with the charms and spirit of Atlanta.

I’m Melina Gabler and I know where I’m going. What about you?

Capture d_écran 2018-11-15 à 21.10.16
Sculpture par Dario Tironi

 

Mes remerciements à Mme Soraya BEKKOUCHE pour les photos. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s